Vaccination en officine majorée de 5 euros le dimanche

Le Ministre a récemment autorisé les pharmacies qui le souhaitent à ouvrir le dimanche pour vacciner contre la covid. L’ouverture des pharmacies le dimanche doit être limitée aux actions de dépistage et de vaccination, afin de ne pas perturber le service de garde.

Nous savons à quel point les pharmacies sont investies depuis le début de la campagne de vaccination mais également de dépistage. Elles réalisent 60 à 70% de l’ensemble des vaccinations Covid-19 en ville (soit 750 000 injections par semaine) et près de 2 millions de tests par semaine (soit 85% des tests antigéniques).

Aussi, il est important de souligner que l’ouverture le dimanche reste une possibilité pour les pharmacies qui le souhaitent et en aucun cas une obligation.

Dès le 12 décembre, l’injection contre la Covid-19 réalisée en officine le dimanche ou un jour férié sera majorée de 5 euros en métropole et de 5,30 euros dans les régions d’outre-mer (arrêté du 6 décembre).

Dans ce cas, la pharmacie facture 12,90€ avec le code INJ en métropole et 13,20€ en outre-mer.

Pour rappel, une majoration de 5 euros s’applique également pour la réalisation des tests antigéniques le dimanche et doit être facturée en honoraire de garde.

L’USPO demande au ministère depuis plusieurs mois de supprimer le plafonnement des enregistrements dans Vaccins Covid (5,40 €) fixé aujourd’hui à 1 111 enregistrements par mois.

L’organisation de la pharmacie permet à plusieurs effecteurs (pharmaciens et préparateurs) de vacciner, entraînant un dépassement certain de ce plafond. En outre, les difficultés inhérentes au e-cps oblige les pharmaciens à utiliser uniquement la CPS du titulaire.

Le maintien de ce plafond n’est pas cohérent avec la volonté gouvernementale de renforcer la vaccination en ville ; il serait même contre-productif dans la mesure où il aurait pour effet de réduire à néant la majoration de 5 euros qui vient d’être attribuée.

Enfin, l’USPO demande toujours une indemnité spécifique afin de reconnaître l’investissement essentiel des pharmacies dans la lutte contre la Covid-19.

Publication :7 décembre 2021 | Catégorie(s) :