Sondage USPO – Baisse des TAG (rappel)

Afin de souligner l’impact de cette baisse de la rémunération sur l’accessibilité des tests antigéniques en pharmacie, nous vous invitons à répondre à ce rapide sondage en cliquant sur le lien :

https://fr.surveymonkey.com/r/diminutionTAG

(retrouvez le lien du sondage sur www.uspo.fr )

 

La mobilisation continue et s’étend France entière

Nous avons besoin de vous pour infléchir la position de l’assurance maladie quant à la baisse de la rémunération des tests antigéniques.

Pour rappel, depuis le 1er avril, la pharmacie d’officine est rémunérée 11,50 euros pour réaliser les tests antigéniques, dont seulement 1,90€ pour le diagnostic, l’information du patient et l’enregistrement sur SIDEP. L’USPO est toujours fermement opposée à cette mesure qui stigmatise le professionnel de santé de ville le plus investi dans le dépistage et poursuit sa mobilisation.

De nombreuses pharmacies ne parviennent plus à s’organiser pour répondre à la demande des patients et ont décidé de s’associer à l’initiative de plusieurs syndicats USPO, rejoints par des syndicats départementaux FSPF, appelant à la réduction, voire à l’arrêt, du dépistage.

Nous constatons déjà que depuis le 1er avril :

  • le nombre de tests antigéniques réalisés en pharmacie diminue de près de 10% par rapport à la semaine dernière et ce phénomène s’amplifie,
  • le nombre de tests antigéniques diminue cinq fois plus vite que celui des RT-PCR.

Ces données témoignent déjà de l’adhésion des pharmaciens à ce mouvement de contestation.

Nous vous solliciterons à nouveau en fin de semaine prochaine avec le même sondage afin de connaître l’évolution du mouvement.

Comme vous le savez, l’USPO a également entamé un recours auprès du Conseil d’Etat et votre mobilisation sera un élément déterminant dans notre argumentaire.

Enfin, nous vous rappelons que la fin de l’état d’urgence est prévue au 31 juillet 2022. Il est, pour l’instant, impossible de savoir si la politique de dépistage (prise en charge des TAG et des autotests…) se poursuivra en officine après cette date. Aussi, nous vous recommandons d’être prudents quant aux stocks de tests et d’autotests.

Merci de votre mobilisation. Ce combat est important pour que notre diplôme soit respecté.

Pierre-Olivier Variot, Président de l’USPO

Publication : 19 avril 2022 | Catégorie(s) :